Dans certains villages en Indonésie, les traditions  sont très importantes et les femmes enceintes sont imprégnées de la culture de leur village ce qui rend difficile pour elles de faire appel à la médecine . La grossesse est vécue comme tout à fait naturelle et la médecine n'est pas très présente voire inexistante dans le suivi de la grossesse.

Les femmes enceintes en Indonésie font appel à des TBA appelé paraji plutôt que des sage-femmes (les parajis sont gentils, tolérants et patients et prônent l'accouchement naturel) alors que les sages-femmes sont plus sûres et ont une formation médicale

Les croyances des femmes fondées sur la religion et la tradition imprégnées de la culture du village rend difficile  de laisser une place aux  progrès récents en matière de soins de santé. L'utilisation de TBA dans certains villages indonésiens est encore dominante. Les femmes croient aux traditions qui les conduit à une grossesse saine.

Comprendre la complexité de la culture locale est la première étape pour améliorer la sensibilisation des femmes enceintes sur la façon de préserver leur grossesse et prévenir les complications.