En Afrique, il existe des superstitions liées à la grossesse. La femme enceinte en Afrique devra rester discrète pour ne pas attirer les mauvais esprits.

Il n'est pas recommandé pour une future maman de sortir la nuit. La future maman africaine prend le risque que les mauvais esprits s'en prennent à l'enfant. Ils pourraient lui infliger des blessures ou le faire naitre avec des malformations.

Même pendant la journée, la femme enceinte en Afrique devra prendre des grigris avant de sortir et s'asperger d'eau bénite afin de protéger son futur enfant.

Pour protéger sa maison, la future maman accrochera des cornes de boeufs au-dessus des portes et des fenêtres.

Le marabout a un très grand rôle puisqu'il est le seul à pouvoir conjurer le mauvais sort.

Au moment, de la naissance de l'enfant, des grigris fabriqués par le marabout seront aussi remis au nouveau-né pour éloigner les mauvais esprits.

Au Sénégal, la grossesse n'est pas un sujet de conversation, on ne parle pas de ça avec l'entourage. Seuls, le couple et la belle-mère connaitront le sexe et la date de la naissance. C'est un secret partagé par eux seuls.